Delphine Bretesché




son site internet : ici


Delphine Bretesché est originaire de Nantes où elle a fait l’école
supérieure des Beaux-arts. Elle est auteure et plasticienne.
Ses recherches artistiques prennent leurs origines dans l’étude des
failles quelles soient géologiques ou humaines. Pour ce paradoxe : la
faille nait du rétablissement d’un équilibre. C’est cet espace nouveau
entre les deux parois qui interrogent et suscitent réflexion, poésie,
oeuvre.
Les oeuvres à l’encre dessinent des entrelas serrés qui tisse un réseau,
une trame, des trajets possibles. Celles à la mine de plomb prennent
les empreintes, par frottage, des sols visités. L’écriture de théâtre
orchestre une langue très précise, à l’oralité musicale et rythmique.
La poésie scande la traversée sur terre.
« Il faut considérer toutes ces heures lentes, la fluidité des paroles
qu’elle prononce pour elle-même en acceptant joyeusement les
télescopages sémantiques comme elle accepte la cohue du monde avec
ses fractures. (…)
Elle met ses pas dans ceux des ancêtres, applique ses feuilles sur le sol
pour relever des traces d’éternité, à Florence ou ailleurs, partout où les
pierres ont basculé. »

Danielle Robert-Guédon, 2011
aux éditions Joca Seria


>
Perséphone aux jardins de sainte Radegonde


> 3e Acte
Fin de spectacle, début de soirée pour quatre couples. Quatre façons de conjuguer les rapports amoureux – rencontre, rupture, acte et déboire – sur un ton intime, amer et désopilant. Delphine Bretesché entrelace dessins et textes d’un trait pur qui sied parfaitement au propos.
> Un enchevêtrement narratif touffu, grinçant, acide et drôle aux personnages amers, paumés ou névrosés, sous une forme originale mêlant l’écriture manuscrite au dessin. Le texte, repris en typographie à la fin de l’ouvrage, permet des allées et venues entre page et histoire. Un ton rude et vif pour un ouvrage de belle facture.
Charlie Hebdo
> Le livre qui vient de sortir est à la fois très beau, très drôle et forcément grinçant. Inventant une forme d’écriture dessinée, où le dessin et l’écriture se mêlent dans une mise en pages étonnante […] elle trace, par monologues successifs, les histoires de personnages drôles, étranges, obsédés, inquiets ou amusés. Chaque page est comme un tableau de scène de théâtre. Ni BD, ni roman, ni livre d’artiste, 3e Acte esquisse une autre forme, celle d’une écriture hybride scénarisant, page par page, une construction narrative inventive, intelligente et joyeuse.
PIL
Dessins N&B
48 p. / 165 x 240 mm / 20 €
Mars 2005
ISBN 2-84809-046-4



> Les Écrivains en bord de mer
Pour l’édition d’Écrivains en bord de mer 2003, Delphine Brestesché a imaginé un projet impossible : tout écrire, tout dessiner de cette manifestation.Entre exercice zen et marathon furieux, cette performance dessinée joue avec l’exhaustivité.
Dessins N&B – Tirage limité.
41 p. / 420 x 297 mm / 50

Juillet 2004 - ISBN 2-84809-037-5
Ouvrage disponible aux Éditions joca seria.




> Le grand amour n’existe pas
Dessin N&B – Tirage limité
Frise de 5510 x 90 mm pliée en accordéon,
à plat : 290 x 90 mm / 40

Mai 2005
Ouvrage disponible aux Éditions joca seria.