éditions joca seria art & littérature






Stacks Image 11627
Vague
John Ashbery


Traduction de l’anglais (États-Unis),
postface et notes de Marc Chénetier


978-2-84809-245-4
15 x 20 cm
140 pages
21 €

novembre 2015

«Je crois que tous les jeux, toutes les disciplines se trouvent ici inclus,
Peignant, à leur allure, des points, des astérisques que
Nous contraignons à prendre des sens qui, ne nous concernant pas,
Nous laissent à la traîne. Mais il n'y a pas de fractions – le monde est un nombre entier
Comme nous, et comme nous il ne peut rester seul dans son coin ni disparaître.
Lorsqu'on est jeune, on dirait un endroit très étrange et très sûr,
Mais maintenant que j'ai changé, je le trouve simplement bizarre, froid,
Plein d'intérêt.
»

(« Vague»)



Né en 1927, associé à «l'école de New York des poètes», John Ashbery est l'un des plus grands écrivains américains. Son œuvre considérable a reçu de nombreuses distinctions, notamment Autoportrait dans un miroir convexe (1975). Publié en 1984 aux États-Unis, Vague (A Wave) rassemble une quarantaine de poèmes et de proses où, de place en place, le pastiche et la parodie se mêlent à une réflexion ironique et moqueuse sur le poète, ses entours et la réception de son œuvre.
Le dernier texte, qui donne son nom au recueil, prolonge les méditations de l'
Autoportrait et de Trois poèmes (1972). Dans ce livre, comme l'explique Marc Chénetier dans sa postface, le lecteur est invité à aller à la rencontre de ce «rêveur imprécis», à l'accompagner dans ses méditatives errances sur les chemins de la mémoire et de l'identité. «Furieusement»…

Lire les premières pages et la postface de Marc Chénetier ci-dessous :